top of page
  • Noël Simons

Pratiquer l’art de soigner

Dernière mise à jour : 27 oct. 2022

L’infirmier est un praticien de santé qui réalise des soins infirmiers. Il est donc formé et s’engage à pratiquer l’art de soigner en toute légalité.


Par son action et dans ses missions quotidiennes, l’infirmier est amené à faire de la prévention, de la promotion pour la santé, mais aussi à participer à l’information du patient en accord avec son médecin traitant et l’équipe pluridisciplinaire en charge du parcours de soins.


Dans le quotidien du patient, l’infirmier est en première ligne. Il veille à prêter à celui-ci une oreille attentive. Sa qualité d’écoute lui permet de déceler les éventuelles inquiétudes du patient et de répondre à ses interrogations. Si son avis ne doit jamais se substituer à celui du médecin en charge du protocole de soins, l’infirmier est en revanche habilité à rassurer le patient. Il l’accompagne tout au long de son parcours afin notamment de faciliter son maintien à domicile dans le cas de soins à domicile, et favorise son bon rétablissement en lui apportant un réconfort émotionnel et psychologique.


Soins préventifs

Comme le dit l’adage, mieux vaut prévenir que guérir. L’infirmier contribue à la prévention réalisée par l’équipe médicale auprès du patient. Par exemple, prévenir d’éventuelles chutes en installant un matériel adapté (lit électrique avec barres de lit, lève-personne, palan, cadre de marche, gadot, chaise de douche, chaise percée, etc.), prévenir les rougeurs du siège en mobilisant, en installant un matelas à air, en massant, etc. Il vérifie également que les téguments (peau) soient propres et sains, et bien plus encore.


Promotion de la santé

Par des pratiques simples et l’acquisition de bonnes habitudes et d’une meilleure hygiène de vie, nombre de patients peuvent éviter des rechutes ou l’aggravation de symptômes justifiant la présence d’un infirmier à domicile. En stimulant l’hydratation, en sensibilisant les patients à l’importance d’une alimentation saine et équilibrée (nutriments, protéines, lipides, glucides, fruits et légumes, etc.), en les incitant à pratiquer une activité physique même légère et en les accompagnant vers la bonne prise de médication s’il y en a, l’infirmier contribue à leur rendre le quotidien plus simple et plus confortable.


Information du patient

Enfin, l’infirmier joue un rôle essentiel dans l’information du patient. Permettre au patient de communiquer, de poser des questions, de tenter d’atténuer certains doutes ou d’éventuelles angoisses, un malaise ou mal-être sur quelque sujet que ce soit, telle est la mission du personnel soignant, qui contribue alors à établir et maintenir une relation de confiance entre soignant et soigné.


Exemple concret

Madame « P » que je suis depuis un moment pour des soins d’hygiène journaliers a des antécédents familiaux de chutes, de pertes de mémoire et de démence.

Elle prend un traitement pour de la dépression, de la fibromyalgie, et des douleurs généralisées.

Madame est connue pour être calme et orientée.

Depuis quelques jours, elle a tendance à être fatiguée, somnolente par moments et a chuté sans gravité.

Un appel au médecin traitant est effectué, une prise de sang réalisée, une révision du traitement et une stimulation à s’hydrater plus.

Un examen est convenu : un scanner cérébral + C

Madame se sent nettement mieux, plus alerte.

Je la revois le lendemain et elle me demande :

« Je dois aller passer un examen pour la tête, le médecin traitant a fait une demande, mon mari a pris RDV mais pourriez-vous me réexpliquer de quoi il s’agit ?

- Un scanner cérébral est un examen indolore qui permet au médecin d’apprécier ce qu’il se passe dans votre tête au moyen d’une machine.

- Pourquoi +C ?

- + C, signifie que vous aurez un cathéter placé dans une veine. Ce cathéter permettra l’injection d’un produit que l’on appelle contraste, qui permettra de visualiser bien plus d’éléments dans votre tête que si vous n’aviez pas eu d’injection.

- Comment l’examen se déroule-t-il ?

- Avant : vous devez être à jeun au moins deux heures avant l’examen. Pendant : vous aurez revêtu une chemise d’examen, serez allongée sur une table qui va bouger pour se positionner comme il faut et le soignant à vos côtés placera un cathéter dans une veine afin de procéder à l’injection du produit de contraste permettant de visualiser précisément.

Vous devrez rester calme et ne pas bouger pendant l’examen afin que les clichés réalisés soient de très bonne qualité. Après : le cathéter vous sera enlevé et il vous sera conseillé de bien vous hydrater afin d’éliminer le produit de contraste. Vous pourrez vous habiller et rentrer à votre domicile. Les résultats de l’examen seront envoyés à votre médecin traitant. Avez-vous d’autres questions et êtes-vous rassurée ?

- Merci, c’est complet, je comprends mieux et je peux m’y rendre en étant détendue »


Contactez-moi pour des soins infirmiers de qualité à domicile.

10 vues0 commentaire
bottom of page